encens, Lifestyle

Le Thiouraye: l’encens aux plantes aromatiques et racines parfumées

Le Thiouraye, nom wolof de l’encens et des mélanges aromatiques à brûler, fait partie intégrante de l’art de vivre sénégalais, tant pour la maison que pour la sphère intime. Les femmes sénégalaises s’en servent pour se parfumer et séduire leur mari.

Les mélanges sont variés et imaginatifs. Ils sont composés de résines d’arbres divers (l’encens à proprement parler), de plantes aromatiques et de graines et racines parfumées. Selon les arrivages, les parfums peuvent varier légèrement.

Vous pouvez en faire des fumigations sur un brûle-parfum, les laisser chauffer doucement au-dessus d’un chauffe-plat ou les utiliser froids en pot-pourri. Dans tous les cas le parfum est tenace, délicieux, relaxant et envoûtant, seule son intensité change selon le mode d’utilisation.

 

Les compositions Diongoma

 

Thiouraye Gowé, dont la base est constituée de graines et de racines de Cyperus rotondus, une herbacée de la famille des papyrus. Il est traditionnellement utilisé comme agent purificateur dans les maisons sénégalaises. Son parfum est légèrement épicé et poivré.

Thiouraye traditionnel, mélange d’encens et de plantes aromatiques sénégalaises (graines, bois, racines, résines). Son parfum entêtant et sensuel est l’une des recettes de séduction classiques des femmes sénégalaises.

Thiouraye Sarkhatane, dont la base est constituée de racines de Corrigiola telephiifolia séchées et broyées. Il a un parfum très relaxant, réputé porter bonheur.

Thiouraye Soufou Djida, mélange d’encens et de résines aromatiques de la péninsule arabique. Encens original et millénaire, il fait revivre chez vous un parfum authentique et envoûtant.